Le tag


photo B.M.

Publié le 29 juin 2012


L'ours et les abeilles par Benoît Jacques

Ceux qui font des livres sont comme de gros ours.
Qu'ils s'adressent aux enfants ou non, ils travaillent au fond de leur grotte, tous seuls pendant des semaines.
Et puis un jour, un livre est là.
Alors, l'ours tourne en rond, s'interroge et s'inquiète.
On ne sait jamais trop ce qui va se passer avec un livre.
Sera-t-il lu ? Sera-t-il apprécié ? Et par qui ?

Quelques fois les ours se rassemblent dans un salon.
Un salon du livre.
C'est là que d'autres sympathiques bestioles viennent dire aux ours combien elles on apprécié leurs livres.
Dans des cas très rares, un ours reçoit un prix.
C'est généralement une chose décernée par un jury d'une douzaine d'animaux.
L'ours reçoit un grand pot de miel.
Il salue l'oiseau, le chat, la cigale et le dromadaire et heureux il retourne chez lui.

Parfois, et c'est encore plus rare, l'ours est primé au Versele.
C'est quoi ça, le Versele ?
Ce sont les milliers de petites abeilles qui viennent dire à l'ours qu'elles on lu le livre et qu'elle l'ont aimé.
Le genre de prix dont les ours font leur miel.

Et notre vieil ami Einstein nous l'a bien dit :
si les abeilles venaient à disparaître,
les cigales, les dromadaires, les chats, les oiseaux, les ours
et tout le reste
disparaîtra aussi.

Benoît Jacques, 21/06/2012

Publié le 22 juin 2012